NUISANCE SONORE ET VOLTIGE AERIENNE SONT LES 2 COMBATS DE L'ADECNAP

1 - Les couloirs de circulation de St-Cyr-l'Ecole génèrent une importante nuisance sonore

 L'ADECNAP défend la qualité de vie des habitants contre les dangers et les nuisances sonores des activités de loisirs de l'aviation basée sur l'aérodrome de Saint-Cyr-l'Ecole.
Ces nuisances et dangers sont dûs à la situation géographique de cette plateforme dans une zone urbaine de 100 000 habitants.
En effet, les pilotes ne peuvent pas quitter ou accéder à cet aérodrome sans survoler les habitations.
La DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile) tolère cette situation, sans prendre de mesures concrêtes pour réduire ces nuisances.
 
"Nous ne disposons aujourd'hui que d'un maigre couloir de sortie vers l'Ouest et d'un point de passage vers le Nord" (réf. lettre du GUAS, Groupement des Usagers de l'Aérodrome du 5/11/2003).

"Le trafic aérien de l'aviation générale est confronté à la disparition progressive des zones qui peuvent être survolées suite à la naissance d'agglomérations qui se sont étendues d'une manière considérable" (réf. note DGAC 10/06/2008).

L'ADECNAP demande la suspension des vols d'entrainement (tours de piste et vols locaux) les samedis et dimanches après-midis.

2 - La voltige de l'aérodrome de Chavenay est particulièrement gênante pour les riverains

 Les nuisances sonores de cet aérodrome, sont dûes essentiellement à l'activité de voltige pratiquée durant les weekends et jours fériés.
Voir l'intervention de M. Le Maire de Chavenay lors de la CCE de
Avril 2017 : "Je demande officiellement l'arrêt de la voltige sur l'aérodrome de Chavenay".
L’ADECNAP s'associe pleinement à cette demande.