Enquête publique : révision du PEB de l'aérodrome de CHAVENAY

Au cours de la réunion de Commission Consultative Environnement de l'aérodrome (CCE) du 18/09/18, le Plan d'Exposition au Bruit (PEB), a été adopté à l'unanimité, à l'exception de l'ADECNA.

L'ADECNA conteste ce projet pour les raisons suivantes :

- Les hypothèses de la DGAC pour évaluer le trafic aérien de l’aérodrome, ne tiennent pas
  compte de la nuisance
sonore particulière des vols de voltige : durée de 20 mn pour chaque
  vol sur le même site et niveau sonore très important
.
  Une correction de ces vols de voltiges par rapport aux vols standards, porterait le  trafic de 74000
  à 84000
mouvements par an. Le nombre d’habitants impactés par le PEB passerait alors (selon
  les calculs de la DGAC) de 1 931 à 6 618 soit de 2.75 à 9.43% de la population concernée.

LES HYPOTHESES RETENUES NE SONT DONC PAS SINCERES ET ENLEVENT TOUTE CREDIBILITE A CE PROJET. Le PLU (Plan Local d'Urbanisme), intégrant les hypothèses du PEB sera lui-même insincère. Les nuisances sonores réelles subies par les riverains seront largement sous-évaluées : 

- Aucun engagement n'est pris par les aéroclubs pour se conformer aux hypothèses de trafic,

- Pourquoi contraindre les habitants à subir ces nuisances aériennes au lieu de réduire ces
  nuisances (réduction du trafic et suppression de la voltige)?

L'ADECNAP rappelle la demande officielle de suppression de la voltige faite par Monsieur Le Maire de Chavenay.

MANIFESTEZ VOTRE OPPOSITION A CE PROJET, PARTICIPEZ A L'ENQUETE PUBLIQUE
A savoir, l'absence de la voltige durant l'été 2018 n'est pas due à une  prise de conscience des nuisances de celles-ci par les pilotes mais tout simplement à une panne d'aéronef.
Ces nuisances devraient malheureusement reprendre durant le printemps prochain.